Voici la sculpture du stage de Modelage 2013 à l'école d'Art de Portes-les Valence avec le toujours très éminent et omniscient professeur Eric Bayoud.

Dans la même veine que la sculpture "Chamaillerie", j'ai imaginé une autre scène humoristique avec cette fois-ci une jeune femelle hippopotame et un crocodile, toujours dans une situation humaine, que l'on pourrait imaginer dans une maternelle.

 La petite hippopotame s'assoit brutalement sur le crocodile qui jouait par terre avec une petite voiture. Miss Hippo et Mr Croco

Les fanas de Disney trouveront une allusion aux danseuses hippopotame de la "danse des heures" de Fantasia.

J'y rajoute une association entre les rondeurs de l'animal et celle de certains bébés rondouillarts très en vogue dans les années 60,

.... et pour la symbolique :la férocité dominé par l'innocence (quoique?...)je laisse les psy analyser . 

Dans la réalisation, je suis partie de recherches imagères d'hippopotames, de crocodiles, de bébés obèses :

hippo_tutu-300x245                          gros-bebe-1                     160401_0_900x675_85ca1bd6127f6e8ba3718fff1557786b8bedc452

2013-07-12 16J'ai commencé par façonner l'hippopotame, puis le crocodile.

Miss Hippo et Mr Croco

J'ai passé beaucoup (trop!) de temps sur la tête du crocodile et finalement je le trouve un peu trop adulte à mon goût et il sourit trop pour la situation, mais c'est la rançon du perfectionnisme, et avec Eric, nous y sommes  experts. 

 

Miss Hippo et Mr Croco

 

Par contre, je suis assez contente de l'hippopotame : grassouillette, coquine, avec des yeux tendres, à souhait !

 

C'est une terre très salissante mais très agréable à travailler, et qui se lisse à merveille.

 Pour les finitions,tout en laissant un maximum de surface nue, pour mettre en valeur la couleur naturelement brune de la terre, j'ai rosi l'intérieur des oreilles, de la bouche, le tutu et surtout le pourtour des yeux, comme les vrais hippopotames, pour me démarquer un peu de Disney.

J'ai verdi le crocodile avec une patine verte transparente pour la peau, avec les dents blanc cassé, la langue rose et les yeux dorés.

l'hippopotame a reçu pour finir un nuage de cire incolore, déciré par endroit, pour lui donner le petit coté légèrement humide de cet animal d'eau, au même titre d'ailleurs que son copain.

J'espère que cette sculpture vous plaira. N'hésitez surtout pas à commenter, j'aime beaucoup partager les pratiques, ou si vous êtes intéressé pour l'exposer, ou l'acheter, pourquoi pas!...